A voix haute

Ce que je pense et à voix haute !

rainbow

Alexandre Le Bienheureux

Alexandre Le Bienheureux  Alexandre Gartempe ne pense qu’à une chose : se reposer. Célibataire, il pouvait profiter de son hobby à loisir sans être dérangé par personne. Mais voilà, il a choisi de se marier. Cruelle erreur… Comble de malchance, il tombe sur une maîtresse femme qui lui impose un emploi du temps exténuant. Alexandre par-ci, Alexandre par-là, de l’aube au crépuscule, il est surveillé par son épouse. Alexandre est désespéré quand survient l’accident qui le rend veuf, mais le libère enfin de ses tracasseries quotidiennes. Désormais, sa décision est prise, il a décidé de ne plus rien faire. Il dresse même un chien pour aller faire ses courses… Qui aurait crié au scandale si on avait baptisé ce film, « Les doigts de pied en éventail » ? Cette comédie irrésistible est une véritable apologie de la maladie la plus appréciée au monde : la flémingite aiguë. Philippe Noiret campe le personnage d’Alexandre avec une aisance déconcertante. Personne n’a envie de le déloger du royaume tant convoité que proposent sans cesse les Epéda et autres multispires de la télé. Personne, sauf les jaloux. Et ils sont nombreux ! Deux débutants, Pierre Richard et Marlène Jobert, font également partie du film. Ils ont fait leurs preuves depuis…

Leave a Reply