A voix haute

Ce que je pense et à voix haute !

rainbow

L’invasion des piranhas

L'invasion des piranhasLes piranhas, c’est comme les requins. Avec le succès, ils se multiplient. Il y a eu «Piranhas» réalisé par Joe («Gremlins») Dante, puis «Piranha II, les tueurs volants» de James («Terminator») Cameron et voici une production franco-brésilienne réalisée par un autre maître du cinéma fantastique, l’Italien Anthony M. Dawson, plus connu sous le nom d’Antonio Margheriti… qui réalisa, dans les années 60, quelques jolis films d’épouvante comme «La danse macabre» avec Barbara Steele, quelques péplums et parodies de James Bond. Margheriti semble avoir aujourd’hui perdu ce petit brin d’originalité qui faisait le charme de ses anciens films. Son «Invasion des piranhas» n’a plus cette petite étincelle qui transformait les séries B ringardes en petits joyaux délirants et incongrus. Côté réalisation et scènes-choc, le film tient ses promesses et les piranhas bouffent la chair humaine d’une manière peu ragoûtante. Mais l’intrigue reste d’une désarmante simplicité, avec des bons plus «roses» que nature et des méchants plus «noirs» qu’on n’oserait l’imaginer. Des truands attaquent une mine d’émeraudes et cachent le butin dans un lac qu’ils ignorent rempli de ces charmantes petites créatures carnassières. Les plus pressés, qui récupéreraient bien le magot en cachette des autres, vont y laisser la peau et… la viande ! Les autres, avertis du danger, vont mettre au point un ingénieux stratagème pour repêcher leurs pierres précieuses. Au générique du film, outre Majors, Black et Hemingway… il y a aussi Marisa Berenson et James Franciscus. Une belle brochette de comédiens qui mettent un peu d’épice sur ce fade steak tartare d’épouvante.

Leave a Reply